Comment choisir un disjoncteur différentiel : Les différents types.

Nous allons voir ensemble :

  • A quoi sert un disjoncteur différentiel.
  • Le choix du disjoncteur différentiel de type AC, A, HY et B.
  • Note complémentaire sur le calibrage du disjoncteur différentiel.

Il existe quatre types principaux de disjoncteur différentiel que l’on retrouve dans nos maisons. Dans cet article nous allons voir ensemble ces différents types de disjoncteur afin d’en savoir un peu plus sur chacun d’eux.

Choisir un disjoncteur : à quoi sert un disjoncteur différentiel et comment le choisir?

Un disjoncteur différentiel est un dispositif qui surveille en permanence votre installation électrique afin de détecter toutes les fuites de courant sur votre installation grâce à la liaison équipotentielle, c’est à dire la mise à la terre de votre installation électrique de couleur vert jaune.

Sans mise à la terre de votre installation, choisir de mettre un disjoncteur différentiel ne sert strictement à rien.

Comment fait-il? En fait, il mesure continuellement le courant passant à travers lui, et s’il détecte une différence de potentiel (de courant électrique) il coupe, d’où l’utilité d’avoir une mise à la terre afin que tout courant de défaut dans vos appareils ou votre installation électrique puisse s’échapper à travers cette mise à la terre et ainsi que le courant de défaut soit détecté par le dispositif différentiel.

Pour plus d’explications sur comment fonctionne une mise à la terre et pour savoir pourquoi le dispositif différentiel est inutile sans cette dernière, je vous recommande de lire cet article : Mise à la terre électrique.

Sur les disjoncteurs différentiels vous avez trois notions importantes à regarder attentivement afin de faire le bon choix : la sensibilité en milliampères (en mA), la puissance en ampère, et qu’il soit bien au norme européen. Nous allons voir ces trois notion :

 

  • La sensibilité en milliampères : la sensibilité est le seuil de différence en ampère à la quelle votre disjoncteur différentiel va couper le courant électrique. En général nous utilisons des 30 milliampères, cela veut dire que si votre disjoncteur voit une différence de 0.03 ampères entre la phase et le neutre votre disjoncteur coupe.

 

  • La puissance en ampère : Là, c’est très simple, il s’agit de la puissance maximum que votre disjoncteur peut laisser passer librement sans couper le courant. Si vous avez un disjoncteur différentiel de 40 ampères, cela veux dire que jusqu’à 40 ampères votre disjoncteur différentiel ne disjonctera pas. Mais parler d’ampérage souvent ne nous parle pas, ce qu’il faut faire, c’est de convertir les ampères en watts pour mieux se rendre compte de ce que l’on peut utiliser avec, pour cela il faut multiplier les ampères par la tension d’alimentation en volts, donc dans notre exemple si nous prenons votre disjoncteur de 40 ampères cela nous donne : 40 ampères X 230 volts = 9200 watts. Donc notre disjoncteur différentiel nous permet d’utiliser jusqu’à 9200 watts sur notre installation électrique.

 

  • La norme CE : Assurez vous impérativement que votre dispositif différentiel à le logo CE, en effet, cette notion indique que vous avez une garantie de sécurité maximal sur votre disjoncteur. Ce logo atteste que le produit est conforme aux exigences essentielles de santé et de sécurité. Les disjoncteurs différentiels avec cette norme on un dossier technique qui a été étudié et testé qui assure la conformité de votre dispositif. L’électricité n’est pas un jeu, et le matériel doit être absolument de bonne qualité pour éviter tout risque d’incendie.

 

Maintenant que nous avons vue toutes les bases du différentiel, nous allons passer à la suite afin de choisir le bon type de disjoncteur.

Choisir un disjoncteur différentiel type AC:

Choisir un disjoncteur différentiel de type AC vous servira pour la protection électrique de tous vos circuit-prises de courant et d’éclairage dans votre habitat (selon la norme NFC 15-100). Ce disjoncteur différentiel est facilement reconnaissable, en effet, il est inscrit la mention AC juste au dessus du bouton test de ce module (pour certain modèle il est sur le coté).

Ce dispositif est fait pour la protection électrique d’appareil ne nécessitant pas la protection lié aux coupures électriques intempestives, et ne nécessitant pas la protection d’appareils récent qui contiennent de l’électronique. Pour ces derniers il faudra utiliser un autre type de disjoncteur différentiel.

Il est bon de savoir que de choisir ce disjoncteur différentiel de type AC ne détectera pas les fuites électriques de courant continu, il détectera seulement les fuites électriques de courant alternatif.

En claire (récapitulatif) : Choisir ce disjoncteur différentiel de type AC est bon pour les appareils sans électronique à l’intérieur, il convient parfaitement pour protéger les circuits électriques d’éclairages et les prises de courant ou vous brancherez des appareils qui ne sont pas sensibles aux coupures intempestives et qui n’utilisent pas de courant continue (certains appareils pour fonctionner transforment le courant électrique alternatif en courant continue).

Choisir ce disjoncteur différentiel AC nous restreint pas mal. De nos jours beaucoup d’appareils contiennent de l’électronique embarqué (machine à laver, plaque à induction, télévision, ordinateur, etc…).

Personnellement je m’en servirai seulement pour l’éclairage. Mais cela reste mon humble avis. La norme NFC 15-100 nous dit que c’est bon pour l’éclairage et les circuits prises de courant électriques basiques (donc ne pas utiliser ce différentiel pour les fours électriques, lave linge, et pour les infrastructures de charge de véhicule électrique, car ce sont des circuits dit « spécifiques »).

Choisir un disjoncteur différentiel de type A:

Choisir un disjoncteur différentiel de type A vous servira à la protection électrique de tous vos circuits dit « spécifiques » tel que : lave linge, four électrique, cuisinière, infrastructures de charge de véhicules électrique. Pour reconnaître ce disjoncteur différentiel, il y a la lettre A sur le module à coté du bouton test (ou sur le coté).

Contrairement au disjoncteur de type AC, ce disjoncteur différentiel de type A est capable de détecter les fuites de courant électrique continu et alternatif (le disjoncteur différentiel de type AC ne détecte que les fuites de courant alternatif), il est pratique pour les appareils modernes qui contiennent de l’électronique et qui transforment le courant alternatif en continue pour fonctionner (il sera capable de voir la fuite de courant en continue dans vos appareils et couper le courant).

Par contre, ce disjoncteur différentiel n’est pas fait pour protéger les appareils sensibles aux coupures électriques intempestives lors des orages ou des problèmes sur le réseau électrique (comme par exemple : congélateur, système d’alarme, informatique).

En claire : Selon la norme NFC 15-100 ce disjoncteur différentiel est le choix idéal pour les circuits spécifiques (comme expliquer plus haut).

Choisir un disjoncteur différentiel de type HI ou HPI:

Le choix du disjoncteur différentiel HI (appelé aussi disjoncteur différentiel à haute immunité) est fait pour tous les appareils sensible tel que l’informatique, les congélateurs, les systèmes d’alarmes, circuit avec ballast électronique… qui supporte très mal les coupures intempestives liées au réseau électrique ou à l’orage.

Moins connu ce dispositif coûte un peut plus chère que le disjoncteur différentiel de type A et le type AC. Choisir ce disjoncteur différentiel de type HI ou dit HPI vous garantira aussi une protection contre les fuites de courant électrique alternatives et continues.

Ce module est rarement trouvable en magasin, mais facilement disponible sur internet.

Choisir un disjoncteur différentiel type B:

Choisir un disjoncteur différentiel de type B n’est pas pour tout le monde. En effet, il ne concernera que les habitats qui possèdent du 380 Volts (du triphasé).

Comment le reconnaître ? tout comme les autres : c’est écrit dessus pas loin du bouton test. lui aussi est difficilement trouvable dans les magasins, car peu de gens ont du 380 Volts.

Pour ceux qui on du triphasé dans leur maison et qui souhaitent le garder, sachez aussi que ce module protège des fuites liées au courant électrique alternatif et continue!

A savoir aussi pour ceux qui on des variateurs de vitesse : ce disjoncteur est parfait pour ce dernier.

En général on en trouve plus dans les industries que dans nos maisons.

Petite note complémentaire sur le choix de votre disjoncteur différentiel et cet article:

Cet article a pour but de vous présenter les différents modèles de disjoncteurs différentiels, il faut savoir que la norme impose une réglementation dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction neuve. Je vous recommande fortement de vous renseigner sur cette dernière car elle change constamment.

Sachez aussi que les disjoncteurs différentiels on aussi un calibre et qu’il faudra faire attention de bien choisir l’intensité de ce dernier. En effet si vous achetez un disjoncteur différentiel de type AC de 25 ampères, il pourra au maximum laisser passer 5750 Watts sans couper. Si vous choisissez un 40 ampères, vous pouvez utilisez 9200 watts sans que le disjoncteur différentiel saute (sur tous les circuits électrique qu’il protège).

le calcul est très simple pour le choix du calibre : tension d’alimentation de votre réseau x ampérages du disjoncteur = puissance disponible. Exemple : 230 volts x 16 Ampères = 3680 watts.