Si vous êtes sur cette page c’est que vous avez surement un disjoncteur différentiel qui saute ou vous souhaitez simplement avoir des renseignements sur le sujet.

Nous allons voir dans un premier temps pourquoi l’interrupteur différentiel saute et nous allons étudier les différents moyens qui existent pour résoudre ce problème électrique.

Si vous essayez de le réarmer et que cela ne fonctionne pas, alors soyez bien attentif à ce qui va suivre.

Si vous avez un problème sur un disjoncteur et ne savez pas si c’est un différentiel ou un magnéto thermique alors je vous conseil de suivre l’article qui présente les deux types de disjoncteur.

Savoir résoudre un problème en électricité nécessite la connaissance du rôle de chaque composant.

Si vous êtes sur d’être sur un disjoncteur différentiel alors attaquons le sujet.

Pourquoi un disjoncteur différentiel saute ?

Un disjoncteur différentiel saute afin de vous mettre en sécurité car il y a dans votre installation électrique ce que l’on appelle une fuite à la terre.

En gros, c’est comme si vous avez une fuite d’eau mais d’ordre électrique.

Votre disjoncteur différentiel mesure la tension qui entre et sort de votre installation.

Cette tension s’exprime en volt.

S’il voit que vous avez 230 volts qui entre par le câble rouge et 120 volts qui sort par le câble bleu, il saute, c’est à dire qu’il disjoncte.

Ceci est une manière très simple d’expliquer la choses.

La deuxième raison pour faire sauter un disjoncteur différentiel est que vous êtes en surcharge d’intensité.

Il faut aussi savoir que le différentiel sert à protéger plusieurs magnétos thermiques (il sont plus petit et plus nombreux).

Le différentiel est donc branché avant les disjoncteurs magnétos thermiques, qui eux sont plus petits et n’ont pas la mention 30 mA, n’y le bouton de test.

Ils peuvent protéger jusqu’à huit disjoncteurs « normaux » au maximum, pour comprendre comment ça marche, je vous recommande de lire l’article qui parle de son fonctionnement.

Si vous ne savez pas comment ça fonctionne, cela va être compliqué.

Savoir dépanner, c’est avant tout comprendre de quoi on parle.

Disjoncteur différentiel qui saute mais pas le disjoncteur magnéto thermique ?

Le disjoncteur magnéto thermique n’a pas la même fonction que le disjoncteur différentiel.

En effet, le magnéto thermique sert à protéger contre les cours-circuits.

La seule chose qu’ils ont en commun c’est qu’ils protègent tous les deux contre les surcharges mais nous verrons cela après.

Un court-circuit se produit quand vous avez le neutre de couleur bleu et la phase de couleur rouge qui se touchent sans passer par un appareil électrique.

Le disjoncteur différentiel ne prendra pas en compte les cours-circuits, mais les fuites à la terre.

Qu’est qu’une surcharge d’intensité ?

Comme nous l’avons vu, le disjoncteur magnéto thermique et le disjoncteur différentiel peuvent tous les deux sauter à cause d’une surintensité.

L’intensité s’exprime en Ampère, et elle est inscrite sur tous les disjoncteurs.

Si vous avez écrit 40 ampères cela veut dire que si vous utilisez plus de 40 A : il disjoncte.

La surcharge d’intensité se produit lorsque l’on met trop d’appareil dessus.

Il existe une formule qui permet de savoir combien de watts peut supporter un disjoncteur.

Cette formule magique est P = U X I

C’est à dire : puissance en watts = tension en volts X intensité en ampères.

Si vous utilisez plus de 9200 watts sur les différents départs électriques que protègent votre disjoncteur différentiel, il saute.

Cela fait donc P = 230 volt X 40 ampère du disjoncteur = 9200 watts.

Pour faire plus simple : vous avez une machine à laver de 3000 watts qui fonctionne en même temps que le ballon d’eau chaude de 2000 watts, un aspirateur de 2000 watts et que vous branchez encore un appareil qui demande beaucoup de puissance et vous font dépasser les 9200 watts autorisés, alors ça disjoncte.

Donc il faudra prendre en compte cette notion de surintensité, si votre différentiel saute ce n’est pas que vous avez forcément une fuite de courant électrique, donc il faudra dans un premier temps débrancher des appareils et de réarmer le disjoncteur pour voir.

Disjonction à cause d’un appareil à la masse :

Voilà encore une cause de disjonction : vous avez un appareil électrique qui se trouve à la masse.

Débranchez donc tous vos appareils et coupez toutes les lumières de votre habitation, ensuite réarmez le différentiel, puis rallumez un par un les éclairages, sans toucher aux parties métalliques, car cela peut être très dangereux, ensuite rebranchez un par un les appareils électriques.

Si cela saute au moment où vous allumez ou que vous brancher et mettez en route un appareil, il faudra se poser des questions sur son usure et sur l’état des câbles.

Si un appareil fait disjoncter alors on dit qu’il est à la masse, donc dangereux d’utilisation car il y a une fuite de courant électrique sur cet appareil.

Si cela se produit avec un éclairage, coupez le courant et démontez pour voir l’état du câblage ou alors du système d’éclairage.

Sachez aussi que si vous avez les appareils électriques qui ont pris de l’humidité, ils peuvent se retrouver à la masse, donc soyez vigilant sur ce point si vous avez des câbles électriques ou des boites de dérivations qui prennent l’eau, ou encore un éclairage extérieur qui n’est plus étanche.

L’eau peut conduire l’électricité à la terre via le fil électrique de couleur jaune et vert.

Le disjoncteur différentiel qui saute malgré toutes les manœuvres :

Si votre disjoncteur différentiel saute toujours malgré tout ce que l’on a vu, alors il va falloir aller plus loin :

Il va falloir couper tous les disjoncteurs magnétos thermiques qui lui sont associés.

Cela veut dire qu’il va falloir mettre le différentiel vers le bas comme s’il avait disjoncté et mettre aussi vers le bas tous les petits disjoncteurs qui lui sont associés.

Une fois que vous aurez coupé tout, il faudra réarmer seulement l’interrupteur différentiel en le remettant vers le haut.

Une fois que cela est fait, il faudra remettre vers le haut, un à un les disjoncteurs magnétos thermiques qui lui sont associés.

Attendez 10 secondes avant de remonter le disjoncteur suivant.

Cela permet de tester chacun des départs électriques, dès que votre disjoncteur différentiel sautera, cela veut dire que c’est sur ce petit disjoncteur qu’est le problème.

Et la bon courage, vérifiez que vous avez bien tout débranché, s’il s’agit d’un circuit prises, vérifiez tous les éclairages s’il s’agit de lumières, s’il s’agit de radiateurs, vérifiez les et ainsi de suite jusqu’à trouver la panne électrique.

Si après toutes vos vérifications vous n’avez rien trouvé, il faudra se poser des questions sur l’état des câbles électriques, des branchements dans les prises et ainsi de suite.

Il se peut aussi que vous avez le l’eau dans vos boites de dérivation ou gaines électriques… (à t-il plu avant cela?)

Voilà vous savez maintenant comment faire pour un disjoncteur différentiel qui disjoncte.

N’hésitez pas à voir la page sur son fonctionnement.

Si vous avez des questions ou désirez que j’approfondisse un point, n’hésitez à me contacter.