Comment tester un disjoncteur électrique - Électricité

Tester un disjoncteur, un interrupteur différentiel ou un disjoncteur différentiel sur votre installation électrique est très facile et surtout accessible à n’importe quel débutant, c’est ce que nous allons voir ensemble ici même.

Que vous soyez en triphasé ou en monophasé,, grâce à cette article vous allez pouvoir tout tester.

A la fin, vous serez en mesure de savoir si votre votre disjoncteur est défectueux ou non, et ce comme un vrai petit électricien.

Sachez par avance que pour tester votre disjoncteur sur votre circuit électrique il vous faudra un multimètre, on l’appel aussi plus familièrement un testeur électrique.

Sans multimètre il vous sera impossible de savoir si votre disjoncteur fonctionne correctement, c’est comme si je voulais connaitre la température d’une pièce et que je n’ai pas de thermomètre sous la main, c’est tout simplement impossible.

Petit rappel sur ces appareils électriques, un disjoncteur selon qu’il soit magnéto thermique ou différentiel sert à protéger les personnes et les biens, donc ils servent à protéger des courts circuits (phase et neutre qui se touchent, fils électriques bleu et rouge), des surcharges d’intensités (trop d’ampères), et des fuites à la terre (fuite de courant).

Si vous avez un de ces problèmes sur votre installation votre disjoncteur saute, ce déclenchement du disjoncteur ne veut pas dire que votre disjoncteur est H.S.

Pour en savoir plus sur les disjoncteurs et leurs différentes protections sur vos installations électriques, sachez qu’il y a des articles complets à leurs sujets depuis la page d’accueil de ce site sur la partie disjoncteur.

Nous allons voir ensemble les deux différents tests qu’il est possible de faire sur un disjoncteur, un que l’on appellera sous tension, c’est à dire avec la présence de courant électrique et un autre hors tension, c’est à dire sans courant électrique.

Nous commencerons par tester notre matériel électrique (donc notre disjoncteur) sous tension car il est le plus fiable des deux tests.

Cet article est valable pour tester un disjoncteur « normal » que l’on appel un disjoncteur magnéto thermique (ce sont les thermes techniques) et il est valable aussi pour le disjoncteur différentiels.

Test d’un disjoncteur sous tension

Afin de tester le disjoncteur sous tension, il me faut vous mettre en garde : l’électricité est dangereuse et il va falloir prendre des mesures de sécurité afin de travailler sans risque pour votre vie.

Il existe des EPI (équipements de protection individuel) afin de prévenir les risques électriques, je vous invite à vous renseigner sur le sujet.

Après libre à vous de faire comme bon vous semble, mais je vous recommande fortement de mettre des équipements de sécurité, surtout si vous ne connaissez pas les risques et les dangers de l’électricité.

Attention à ne pas faire de court-circuit lors de la manipulation et soyez vigilant à ne toucher aucune partie métallique à l’intérieur de votre tableau électrique sinon vous risquez une électrocution.

Attaquons maintenant le sujet, rendez vous dans ce que l’on appelle le tableau de répartition modulaire, il s’agit dit plus simplement du tableau électrique ou se trouve tous les disjoncteurs de votre maison.

Une fois que vous serrez devant ce tableau divisionnaire qui est de couleur blanc (voir gris pour certains) il faudra dévisser les quatre vis qui se trouvent aux extrémités de ce tableau modulaire afin de retirer le cache et d’accéder à tous vos disjoncteurs (donc à l’intérieur de votre tableau de répartition modulaire).

Je vous montre cela en image :

tableau modulaire a retirer pour tester un disjoncteur

Là où il y a les les flèches rouges, c’est ici qu’il faudra dévisser dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, affin d’avoir accès à vos disjoncteurs.

A partir de maintenant il faudra être vigilant et ne toucher à aucune pièce métallique afin de ne pas prendre de coup de jus, cela peut être mortel.

Maintenant il va falloir vous munir de votre multimètre, si vous ne savez pas vous en servir, il y a sur mon site un article complet sur comment faire pour bien l’utiliser.

Une fois que vous aurez réglé votre testeur électrique sur le volts alternatifs, il s’agit du symbole V avec une vague au dessus et que vous aurez branché vos fils (le noir sur le COM et le rouge sur le V) alors il ne reste plus qu’à faire le test en amont et en aval.

En amont veut dire au dessus et en aval veut dire en dessous, c’est ce que nous allons voir avec ce schéma électrique:

Comme vous pouvez le voir sur cette image il faut donc mettre les pointes de touche en amont, donc au dessus du disjoncteur, sur les bornes de connexions afin de faire le premier test.

Regardez ensuite votre multimètre, vous allez voir apparaître des chiffres dessus, cela vous indiquera la présence d’électricité qui entre sur votre disjoncteur.

Vous devriez trouver environ 230 volts, on appelle le nombre de volt une tension.

Si vous avez ce chiffre, cela veut donc dire que le test du disjoncteur en amont est bon.

Maintenant que l’on sait que le disjoncteur est bien alimenté, il va falloir prendre les mesures en aval, cela veut dire en dessous, il s’agit de là où sort l’électricité de votre disjoncteur.

Il est bien évident que votre disjoncteur est sur « on » donc vers le haut et qu’il laisse passer le courant.

Maintenant, c’est très simple, il suffit de mettre vos pointes de touche exactement de la même manière mais en dessous de votre disjoncteur.

Vous devriez normalement trouver exactement la même valeur en bas qu’en haut.

Si vous n’avez pas la même valeur alors votre testeur a un problème et qu’il est défectueux, il faudra dans un premier temps couper le courant et faire un bon serrage des vis.

Ne le faites surtout pas avec le présence de courant car un tournevis non isolé est conducteur de courant.

Une fois fini votre resserrage, remettez le courant et reprenez les mesures, si vous retrouvez le même chose en haut de votre disjoncteur qu’en bas, alors tout est bon, et votre disjoncteur fonctionne parfaitement, si vous avez d’autres problèmes il faudra voir ailleurs, car le test de votre disjoncteur s’avère parfait.

Si votre disjoncteur est H.S alors il faudra donc changer ce disjoncteur magnéto thermique.

Passons maintenant à comment faire le test hors tension, donc sans courant électrique.

Comment faire le test hors tension

Pour faire le test d’un disjoncteur hors tension il faudra soit que votre disjoncteur ne soit pas câblé ou alors qu’il n’y ai pas de courant électrique dans votre installation. pour cela faites une coupure de courant afin de ne plus avoir d’alimentation électrique.

Afin de faire votre teste tranquillement déclencher le disjoncteur général pour être tranquille (déclencher le disjoncteur = couper le disjoncteur). c’est lui qui coupe tout.

Tester un disjoncteur modulaire de cette manière n’est pas la meilleure des solutions, car il peut s’avérer bon hors tension, et quand vous le mettez sous tension, cela ne fonctionne pas correctement.

Je vous recommande fortement de le tester l’appareil électrique sous tension.

Disons que ce test est déjà un bon début si votre disjoncteur n’est pas encore installé et que vous souhaitez faire une vérification au préalable, cela vous évitera aussi d’avoir à faire à une électrisation, donc cela vous assure une protection contre les dangers du courant électrique.

Donc pour se faire il vous faudra un multimètre que vous mettrez sur le symbole Ohm ( Ω ).

Il faudra brancher les câbles de votre testeur correctement, c’est à dire l’un sur le COM et l’autre sur le symbole des Ohm ( Ω ).

Une fois que cela est fait nous allons faire un test de continuité, cela veut dire plus simplement nous allons voir si l’entrée et la sortie communiquent bien ensemble, si oui on dit donc qu’il y a bien une continuité.

Assurez vous que votre disjoncteur soit bien sur « on » donc remontez vers le haut et faites comme sur la photo et tout ira bien.

tester un disjoncteur en ohmmètre

Vous devriez normalement avoir une valeur sur votre testeur électrique, si vous avez zéro avec la lettre L ou juste la lettre toute seul, alors il y a un problème cela veut donc dire qu’il n’y a pas de continuité.

Assurez vous dans un premier temps de vérifier que votre disjoncteur est bien sur « on » un oubli, ça peut arriver, et recommencer le test du disjoncteur.

Si vous avez toujours rien : donc la lettre L, alors votre disjoncteur est H.S. Vous pouvez donc le jeter à la poubelle.

Par contre si vous avez une valeur et que la lettre L a disparue pour laisser place à des chiffres de faible valeur alors votre disjoncteur est bon et il va falloir tester les deux derniers emplacements qui n’ont pas été testés.

Donc mettez maintenant vos pointes de touche dans les deux autres trous et voyez si vous avez une valeur, si oui alors votre disjoncteur est bon, si non, votre disjoncteur est mort.

Voilà maintenant vous savez comment faire pour tester un disjoncteur, il n’y a vraiment rien de compliquer.

Si vous avez testé votre disjoncteur suite à une disjonction alors je vous conseille de consulter l’article sur les problèmes de disjonction.