À quoi sert un télérupteur. Explication de son fonctionnement

A quoi sert un télérupteur, quel est son fonctionnement, dans quel cadre on peut l’utiliser ? Voilà les questions auquelles nous allons répondre dans cette page.

Les télérupteurs se trouvent un peu partout de nos jours dans les installations électriques, mais ils restent un mystère pour beaucoup de gens, en effet ce dispositif électrique mérite quelques explications.

A quoi sert un télérupteur ?

Un télérupteur sert à faire fonctionner un ou plusieurs points lumineux, donc des éclairages, qui ont plus de trois points de commande.

Ce que l’on appelle un point de commande est tout simplement un interrupteur.

Je m’explique : Prenons le cas d’un simple allumage, celui-ci dispose d’un seul  interrupteur qui sert à le mettre en marche et à l’arrêter, le simple allumage n’a besoin de rien d’autre pour fonctionner car il n’a qu’un seul point de commande.

Prenons maintenant un va et vient, celui-ci dispose de deux points de commande (donc deux interrupteurs) lui aussi n’a besoin de rien d’autres.

Maintenant disons que je souhaite mettre plus de deux interrupteurs là, ça se complique car le simple allumage ne peut avoir qu’un seul interrupteur et le va et vient ne peut pas en avoir plus de deux.

Nous devrons donc mettre en place un permutateur ou alors nous utilisons un télérupteur.

Le câblage du permutateur est très peu connu alors la majorité des gens utiliseront un télérupteur.

Vous l’aurez donc compris, le télérupteur doit être mis en place à partir du moment ou l’on dépasse plus de deux points de commande.

L’installation d’un télérupteur peut être utile dans un grand couloir par exemple, ou dans les pièces disposant de plus de deux entrées, mais pas seulement, vous pouvez aussi le mettre en place pour l’utilisation d’éclairage qui demande beaucoup de puissance, nous verrons ça plus tard.

Le télérupteur sert à mettre en marche et à arrêter un circuit d’éclairage en utilisant une partie commande et une partie puissance, nous allons voir tout cela dans son fonctionnement, je vais tout expliquer.

Quel est le fonctionnement du télérupteur ?

à quoi sert un télérupteur

Le fonctionnement du télérupteur est complètement différent du simple allumage, du va et vient et du permutateur.

En effet, comme je le disais un peut plus faut le télérupteur dispose d’une partie puissance et d’une partie commande.

La partie commande est l’endroit où l’on va brancher les boutons poussoirs, si vous regardez bien sur le télérupteur il y a les bornes A1 et A2, c’est ici que ce câble la partie commande, les autres emplacements sont pour la partie puissance, donc vos ampoules.

Contrairement aux autres types de circuits d’éclairages (simple allumage, etc…) le télérupteur ne doit pas être installé avec des interrupteurs classiques mais avec des boutons poussoirs, nous en parlerons après car c’est très dangereux si vous le faites.

Quand vous appuyez sur le bouton poussoir, le courant arrive dans le télérupteur (A1 et A2) et actionne une bobine magnétique à l’interrieur du télérupteur qui met en contact (donc en fonctionnement) la partie puissance de ce dernier (vos ampoules).

Quand vous appuyez à nouveau sur le bouton poussoir, vous commandez au télérupteur de ne plus laisser passer le courant sur la partie puissance (le bobine à l’interrieur de celui-ci se décolle et ne laisse plus passer le courant électrique).

Pour mieux comprendre ce dont je vous parle, le mieux serait de regarder le plan de branchement du télérupteur, sinon cela va être compliqué pour vous, vous pouvez aller voir dans la partie éclairage de ce site pour trouver le branchement du télérupteur).

Ce qu’il faut bien comprendre est que dans le télérupteur il y a deux circuits qui interagissent ensemble, mais ils sont séparés.

C’est comme une commande à distance si vous préférez, mais elle sert surtout à mettre plusieurs points de commande car au-delà de deux interrupteurs (sauf si vous savez câbler un permutateur), il est impossible de brancher plus de trois interrupteurs sur un circuit d’éclairage. Si vous essayez, ça va être compliqué…

Les différents types de télérupteurs

Il existe plusieurs types de télérupteur :

  • Les télérupteurs bipolaires : Ce sont les télérupteurs qui utilisent la phase et le neutre sur la partie puissance.
  • Les télérupteurs unipolaires : Ces derniers ne possèdent que la phase (de couleur rouge) sur la partie puissance.
  • Les télérupteurs avec minuterie : Ils s’allument quand vous appuyer sur le bouton poussoir et se coupent au bout d’un certains temps sans votre action à condition de le programmer correctement.
  • Les télérupteurs encastrables : Ils sont moins fréquent mais ils ont l’avantage de pouvoir se mettre dans une boite qui est encastrée, il sont prévu pour.

Ce qu’il faut savoir absolument

Maintenant que vous savez à quoi sert un télérupteur et son fonctionnement, il faut que je vous explique plusieurs points important sur ce dernier.

Le télérupteur ne doit pas être installé n’importe comment, comme je vous le disait il faut mettre en place des boutons poussoirs et non des interrupteurs classiques.

Le bouton poussoir enverra une impulsion électrique sur votre télérupteur quand vous appuyez dessus, et quand vous relâchez le bouton poussoir le courant ne passe plus (la partie commande du télérupteur n’est donc plus alimentée).

Le télérupteur n’a besoin que d’une impulsion électrique pour actionner la partie puissance, si vous installez un interrupteur classique, quand vous allez l’allumer, le courant passera constamment, c’est à dire que la partie commande de votre télérupteur sera en permanence alimentée en électricité et c’est très mauvais.

Si vous alimentez la partie commande (du télérupteur) en lui envoyant de l’électricité en permanence alors votre télérupteur va chauffer fortement, voir fondre et vous avez un gros risque d’incendie qui va apparaître…

Il est donc interdit de mettre des interrupteurs classiques, il faut utiliser des boutons poussoirs.

Je vous recommande de voir l’article sur comment brancher un télérupteur pour mieux comprendre comment ça fonctionne si vous ne l’avez pas déjà fait (voir dans la partie éclairage de ce site).

Un autre point sur le télérupteur : il ne faut pas mettre plus de 10 boutons poussoirs sur ce dernier, c’est aussi interdit.

A savoir aussi : je disait un peut plus haut que le télérupteur servait aussi à mettre en fonctionnement des éclairages de grandes puissances, en effet certains éclairages sont si puissant qu’il vaut mieux ne pas mettre en place d’interrupteur.

Je m’explique, parfois l’intensité qui circule dans le circuit d’éclairage est si important que si vous mettez des interrupteurs classiques vous allez voir une étincelles lorsque vous allez allumer votre lumière.

Il s’agit de l’apparition d’un arc électrique, et c’est aussi très dangereux, alors pour éviter ce phénomène nous mettrons en place un télérupteur, car les arcs électriques détérioront vos interrupteurs dans le temps.

Le cas des arcs électriques est extrêmement rare dans vos habitations, il s’agit en général d’éclairage industriel de très grande puissance ou parfois même on passera sur un contacteur de grande puissance plutôt qu’un télérupteur mais ne vous en faites pas, chez vous cela m’étonnerai fortement qu’il y est des éclairages de ce type mais c’est toujours bon à savoir.

Et une dernière chose : un télérupteur, s’il n’est pas encastrable, doit absolument être installé dans le tableau de répartition modulaire, (tableau électrique avec tous les disjoncteurs) et non pas dans une boite de dérivation comme on le voit si souvent ! c’est strictement interdit.

Voilà maintenant vous savez à quoi sert un télérupteur, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon courage pour la suite de vos aventures.

Laissez un commentaire